Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pique-aiguille et feston lingerie : quelle équipe de choc !

par Cerina 21 Mai 2010, 16:01 Crochet

C’est à l’occasion d’un ourlet de pantalon que je l’ai remarqué ! Mon pique-aiguille est très laid ! Bon, d’accord, je force de trop sur l’adjectif car j’en ai été très fière au moment où je l’ai fabriqué ! Couture d’une sphère je nommerais cette prouesse. Pour quelqu’un qui ne sait pas coudre, c’est un bonheur de réussir (même si les finitions sont bâclées…)

 Ce que j'appelle "pique-aiguille" est en fait un "pique-épingle", or j'ai l'habitude d'y piquer aussi des aiguilles à couture, le premier nom est donc resté.

 

pique aiguille

 Voyez comme il est laid, mon petit prodige ! Malgré qu'il a beaucoup d'épingles. Pour les fuseaux, il en faut tellement...

 

J'aurais pu faire quelques piques-aiguilles au crochet ou tricot et le rembourer. Mais voilà le hic : je n'avais pas assez de matériau pour un rembourage minimum. En me cassant la tête, j'ai vu cette pelote sphérique : elle ne ser tà rien, elle a le fil qui craque car délitté au cours du temps, aucun ouvrage ne fera long feu dans cette qualité. Elle ne sert à rien sinon à attendre. Attendre quoi?

 

Que j'ai l'idée de mettre à profit sa souplesse (c'est de l'angora), et sa dureté (elle a été roulée en boule bien serrée.) Donc les épingles se piquent facilement dans sa chair ; elles ne dépassent pas de l'autre coté car la pelote est plus large qu'elles ne sont longues. 

 

J'ai pris le premier carré de tissu qui me passa sous la main, installa la pelote dedans, les piqua avec des épingles pour les tenir ensemble et cousu les côtés juxtaposés l'un à l'autre. Seulement, j'ai cousu à l'arrache, tellement vite fait, sans réfléchir que je n'ai pas retiré les coins du carré en trop donc autour de la sphère : ils sont maintenant coincés sous le tissu. Je ne les ai remarqués qu'à la fin de la couture, quand les côtés opposés ne se rejoignaient pas vraiment ce qui en a résulté une couture supplémentaire au centre.

 

pique aiguille (3)

Voyez la couture centrale trèèèèès mal faite !!! Et la anse de ma maman, faite depuis les chutes du carré !!!

 

pique aiguille (2) 

 De trois-quart. Avec l'attache de la anse pas très réussie.

 

pique aiguille (4)

 

La face inférieure, par rapport à la face supérieure dès que le pique-aiguille est tenu par la anse.

 

Toute fière parce que j'ai réussi une prouesse, je montre mon exploit à ma maman qui... crie d'effrooi :"Ma peloote !!!" Il ne lui ai jamais arrivée à l'esprit qu'une pelote de laine puisse tenir lieu de rembourrage !!! Bonne idée récup' !

 

Du coup, j'ai aussitôt mis en application cette idée pour faire un cale-nuque. Efficace pour les trajets en train : confortable et transportable !! Mais ceci est une autre histoire (et une photo plus tard.)

 

Après explication, ma maman s'est prise au jeu - après m'avoir fait solennellement  juré de ne pas recommencer à utilisier ses pelotes de laine ! Promis-juré ! (Le cale nuque a été cousu en même temps, ce qu'elle ne savait pas encore...) Elle a ajouté la anse avec le morceau de chute de mon carré, pour que le pique-aiguille apparaîsse finitionné.

 

C'était il y a deux ans.

 

Aujourd'hui, je le trouve bien laid. Trèèèèès efficace ; mains n'empêche... 4 faces et plus pour des tas d'épingles et une anse pour des aiguilles et des épngles de sureté.

 

Alors j'ai dit :"Crochetons-le lui un feston !" Un fil de couleur assortie et me voilà lancée ! Quelque chose de simple mais trèèèèès féminin le rendrait joli !

 

pique aiguille (5) 

Un fil rose sur du fushia comme fond du pique-aiguille sont très coordonnés, la photo est plutôt flou mais les couleurs sont (presque) exactes.

 

Un feston de lingerie :

    4 mailles en l'air (= ml), 1 bride simple (= bs) dans la 1ère ml, 1 maille serrée dans l'espace entre les ml et la bs, (*) 4 ml, 1bs dans la ms précédente, 1 ms dans l'espace entre les ml et la bs (*), répéter de (*) à (*) jusqu'à la longueur voulue (c'est de la dentelle au mètre.)

     Puis coudre le long des coutures que je trouve disgracieuses.

     (Temps : environ 20 minutes mais je n'y ai pas trop fait gaffe.)

 

Voilà le résultat : j'aime beaucoup !

 

 pique aiguille (6)

 

L'ensemble donne bien, n'est-ce pas ? Les coutures sont invisibles maintenant.

 

 

pique aiguille (8) 

 

Voilà la couture du centre qui ne se voit plus. Quand même un peu raté sur la gauche de la sphère. Tant pis, sans défaut, je crois bien que c'est moins mignon.

 

pique aiguille (7)

 

Avec un petit flocon pour redorer le blason un peu beaucoup à la folie !...  

 

 

Finallement, cela fait des coutures à la balle de tennis, en S continu. En version féminie, dans la technique et couleur.

 

Le feston peut être évidemment adapté à la véritable lingerie ou vêtement de nuit ou robe d'été : ça ne prend pas tant de temps et c'est une touche personnelle.

 

Alors bonne couture ou bon art du fil à tous. Aux pas très doué(e)s surtout. A moi aussi, je vais être contente en travaillant maintenant...

 

 

 

commentaires

Haut de page